📖 Mick Lexington, un génie de la plume et de la fiction

Mick Lexington, un génie de la plume et de la fiction.

L’auteur de l’histoire mythique de Shanghai en 1927 qui a été adapté avec succès au cinéma est un homme à l’histoire et à la trajectoire de vie atypique. En effet, celui qui se dit n’être tombé dans l’écriture qu’en cherchant son chemin fait partie aujourd’hui des meilleurs écrivains de notre époque. Ainsi, Mick Lexington a eu un parcours qui l’a amené à toucher à presque tout dans le domaine de l’art et du lyrisme avant de se fixer dans l’écriture où il fait le bonheur de ses admirateurs.

Un homme qui a longtemps cherché sa voie

Le succès de Mick Lexington est l’aboutissement d’un long chemin qui n’a pas été tranquille encore moins rectiligne. Allant dans ce sens, cet écrivain New Yorkais ville qu’il décrit souvent dans ses œuvres a longtemps cherché sa voie en touchant à peu près à tout. Cependant, il y a une certaine constante dans cette quête, c’est que Lexington est un artiste dans l’âme, une personne qui adore la méditation. En effet, Mick Lexington a commencé par la peinture et la musique sans rencontrer un succès franc. Cela n’est pas dû au fait qu’il fût un piètre peintre ou un mauvais musicien mais il manquait de discipline.

C’est ce caractère rebelle justement qui fait son originalitĂ© dans l’écriture oĂą il a un style unique. Ainsi, ses Ă©crits sont adoptĂ©s rapidement par les lecteurs. Il avoue ĂŞtre venu dans le monde de l’écriture un peu tard car sa fougue de jeunesse ne lui autorisait pas Ă  se mettre durant des heures devant une machine pour coucher ses idĂ©es ou son imagination dĂ©bordante sur une page vierge. Ceci Ă©tant, il a toujours eu ce mental pour raconter des histoires. Sa dextĂ©ritĂ© n’est venue que lorsqu’il avait la vingtaine. C’Ă©tait il y a une dizaine d’annĂ©es avoue-t-il  dans une rĂ©cente interview.

Shanghai comme illustration de son génie.

Beaucoup de chroniqueurs littéraires affirment avec force que Shanghai constitue le point d’orgue de la carrière de Mick Lexington. Cependant celui-ci, avec une pointe de modestie, estime que le meilleur reste à venir non sans reconnaitre au passage que Shanghai est un chef d’œuvre. Ainsi, il estime qu’il a écrit Shanghai parce que c’était à l’époque l’unique endroit sur terre où on avait un mélange d’exotisme et un style familier.

En effet, Shanghai dans les années 20 comme on le voit dans la série télévisée était une ville très riche mais qui était sur une mauvaise pente  avec la drogue et la prostitution. Ainsi, il a pu servir selon Mick Lexington de cadre idéale pour le drame qui s’y jouait. Cependant Mick Lexington se dit attiré par la philosophie et la physique quantique. C’est d’ailleurs, cette attirance pour la philosophie qui l’inspire souvent et l’amène à écrire sur ce drame qui est la vie. Parlant de l’avenir, Mick Lexington le voit en grand  avec l’arrivé d’un nouveau film qui se déroule dans le Lower East Side de Manhattan intitulé M. Jack. M. Jack.

Voir plus ici: http://misterjackthemovie.com

PARTAGER